Imágenes de páginas
PDF

dans les enseignements précis de l'Église; vous la trouverez dans tant d'admirables ouvrages qui traitent à fond les matières que je n'ai pu qu’effleurer; vous la trouverez surtout dans la prière, dans l'allusion du cœur auprès du Dieu de nos autels, qui vous sont toujours accessibles : car le don de Dieu ne s‘obtient point par les fières disputes de l’esprit, mais par la généreuse soumission du cœur. « Dieu résiste aux superbes, et c'est aux humbles qu'il donne sa grâce. a (Première Ép. de saint Pierre, v, 5.) Oui, «n'éteigne% point l'Esprit n (I Thess., v, 19), allez à la pleine lumière religieuse du catholicisme, dont vous apercevez l'aurore ! Les joies pures de la conscience vous y attendent; votre bonheur de ce monde et votre bonheur de l‘éternité y seront assurés : là,seulemcnt se trouve la vraie « piété, ayant les promesses de la vie présente et de celle à venir ». ([ Timoth., IV, 8.) Mais a je ne vous laisserai point aller que vous ne m‘ayez béni » , c'est—à—dire que vous n'ayez agréé les vœux ardents que je forme pour le triomphe complet de la vérité dans votre âme.

[ocr errors]

TABLE DES MATIÈRES

CHAPITRE PREMIER

CHAPITRE Il

Deux obstacles aux conversions : l’organisation nationale des Églises
protestantes et leur tradition autoritaire. — Patriotisme 00nfoa-
siounel. — Empire évangélique de Berlin. — Liberté religieuse
refusée aux chefs d'État. — Bible abandonnée et non comprise.
—- Défaut du prêche. — Ignorance du peuple. — Protestantisme
sauvegardé par cette ignorance. — Inutilité des controverses
avec les ministres. -— Conférences de Divonne entre l‘abbé Mer-
millod et les ministres de Genève. — Refus des protestants de
paraître au concile de Trente . . . . . . . . . . . . . . . h0'

CHAPITRE IV

CHAPITRE V

CHAPITRE VI

CHAPITRE VII

CHAPITRE VIII

L’Eucnamsrm. — Nécessité du culte divin. —- Point de religion
sans le sacrifice. — Prophétie du sacrifice perpétuel de la Nou-
velle Alliance. -— Unité du sacrifice nouveau et sa multiplicité.
— Sacrifice unique du Calvaire reproduit en tout lieu par le
sacrifice de la messe. -— Première promesse de la présence
réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie. -— Question des Caphar-
naïtes sur la possibilité de la présence réelle. —— Réponse de
fait par l’institution de l‘Eucbaristie et latranssubstantiation. —
Preuve de fait de la foi de l’humanité. —- Eucharistie centre de
tout le culte du christianisme. — La Dispute du Saint Sacre-
ment de Raphaël. —— Foi a la divinité de Jésus-Christ sauvegar-
dée par la foi de l'Eucharistie.

Le protestantisme est la seule religion qui n'ait point de sacrifice et
de moyen d'adoration publique. —— Adoration en esprit et en
vérité par l'Eucharistie. —— Comment Jésus—Christ est toujours
victime dans le sacrifice de la messe. — Conséquences pratiques
pour la piété. — Beautés et symbolisme des cérémonies de la

« AnteriorContinuar »