Imágenes de páginas
PDF
[merged small][merged small][ocr errors]

L’aut_eur et les éditeurs déclarent réserver leurs droits de traduction.et de reproduction à l'étranger.

Ce volume a été déposé au minisière de l'intérieur (section de la librairie) en octobre 1886. '

[ocr errors][ocr errors][graphic][graphic]

PARIS. TYPOGIMPHIB B. PLON, NOURRIT ET C", RUE GARANCIÈRE, 8.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][graphic]

e:auomàsu: 3. J.
Les Fontaines
60 - CHANTILLY
LIBRAIRIE PLON
E.PLON,NOURRITETC",IMPRIMEUR&ÉDITEURS
nus GARANCIÈRE. 10

1887

Tous droits réservé:

[ocr errors][ocr errors][graphic][graphic][graphic]

VU DE GENEVE, EN 1886.

. CHAPITRE PREMIER

Les derniers centenaires protestants. —Leur avantage, s’ils avaient ranimé la foi. — Les doctrines du seizième siècle abandonnées. —- Pas un calviniste réellement calviniste à Ganève. — Entraves de l'éducation. — Armée du Salut. —— Foi protestante et foi catholique. —- Nécessité sociale de la religion. -— Devise de Gœthe. —- La peur des questions sérieuses.

Le protestantisme a fait du bruit ces dernières années. L'Allemagne a célébré en 1883 le centenaire de la naissance de Luther. L’année suivante, la Suisse fêtait celui de Zwingli. Le 23 août 1885, Genève célébrait le trois cent cinquantième anniversaire de la proclamation officielle du calvinisme dans ses murs. Enfin les protestants de France eux-mêmes ont apporté leur note au'concert en prenant pour motif de fête la date deux fois séculaire de la révocation de l'éditde Nantes, 18 octobre 1685. Un auteur a dit : a Le protestantisme a toujours excellé à se faire craindre ou à se faire plaindre. » Le rapprochement de ces souvenirs en est une preuve : avec Luther et Zwîngli, c'est le centenaire de la victoire des armes et de la crainte; avec Louis XlV, c’est le centenaire de la défaite et de la plainte.

« AnteriorContinuar »